BLOG

  • Marie & Nil

L’aventure Deux Pas Vers l’Autre - Un article d'Hugues Carmignac

Une année n’est qu’une valeur qui permet de mesurer le temps parmi tant d’autres imaginables. Calqué sur le temps de révolution de la terre autour du soleil, nous pourrions le mesurer en nombre de pas, en battement de cœur, en gramme de nourriture ingéré, en éclat de rire, en rencontre. Il est mort à 3844 rencontres ! Quelle belle vie il a eu !


J’ai passé une semaine avec Deux Pas Vers l’Autre, mais combien en termes d’intensité vécue ?! Quelle aventure ! Quelle belle tranche de vie ! Sortir du cercle du feu pour aller vivre, affronter ses faiblesses, se découvrir, découvrir les autres, manger, manger et encore manger, marcher, rire, communier, voir.


Deux Pas Vers l’Autre m’a permis de me rappeler que l’aventure bien dosée entre préparation et improvisation permet de faire apparaître les plus belles facettes de la vie :


Celle de la force que procure le dépassement de soi physique et mental sur un effort de longue durée.


Celle de la vie simple sans autre complications que de savoir où l’on va marcher, ce que l’on va manger et être heureux ainsi.


Last but not least, la facette de la communion avec autrui et le vivant. La plus belle sans aucun doute. Mon plus beau moment à été d’être dans la voiture de Kanon, Turque et champion du monde de football handicapé, rencontré 1h auparavant et qui me propose de faire des kilomètres avec lui dans sa voiture pour m’aider à chercher des bières avec un enthousiasme d’enfant, qui nous a accueilli dans son pré pour camper et est venu dîner avec nous.


Se rendre compte qu’il suffit de marcher un peu pour voir que chaque humain et chaque cellule vivante n’aspire qu’à l’unicité comme pour rétablir un désordre originel. Savoir que cette sensation est à porté de pied est extrêmement réconfortant.


J’ai maintenant la conviction qu’une belle vie doit régulièrement connaître l’aventure ne serait-ce que pour retrouver la douceur de la banalité.


Je remercie du fond du cœur Marie et Nil pour m’avoir rappelé au sel de la vie. Je salue aussi chaleureusement l’ensemble de mes compagnons de voyage. Chacun a exprimé une grandeur âme à sa propre manière et a permis de rendre le voyage d’autant plus beau.


J’en profite pour leur demander de m’appeler à leurs prochaines Hikes, je serais peut-être partant 😊